MUSIQUE (Composition et histoire), AUTISME, NATURE VS CULTURE: Bienvenue dans mon monde et mon porte-folio numérique!

jeudi 1 novembre 2012

DE QUI ÉTAIT LA PLUS ANCIENNE MUSIQUE HUMAINE?

BABILLARD NOVEMBRE
(mise à jour du 16 novembre)

Cette année, j'aurai à nouveau l'honneur de participer comme auteur au Salon du livre de Montréal: je remercie mon éditeur pour cette occasion qu'il m'a offerte. Je ferai deux séances de dédicaces au stand de Triptyque (#532, chapiteau Dimédia):
Jeudi 15 novembre: 19h à 20h
Dimanche 18 novembre: 15h à 16h
[NOTE: c'est bien à 15h ce dimanche, et non à 16h comme indiqué dans le cahier officiel du Salon]
Je serai très heureux de vous rencontrer si jamais vous passez par là.

VISITES SCOLAIRES:
Je visiterai trois écoles au cours du mois:

logoL'École Giant Steps, spécialisée pour enfants et adolescents autistes: http://www.giantstepsmontreal.com/index/page/
... l'École Édouard-Montpetit, une école «régulière» de la Commission scolaire de Montréal qui accueille et accompagne des élèves autistes.

... et l'École alternative Arc-en-ciel
http://ecolearcenciel.org/

Je ferai une autre activité classée Top Secret pour le moment mais dont je vous reparlerai en Janvier.
Le chant des oyseaulx a été réimprimé récemment! Il est donc toujours disponible en version papier.

RAPPEL: Mes 2 livres étant disponibles en format numérique, voici un site où vous pouvez les acheter:www.ruedeslibraires.com



*     *     *

DE QUI ÉTAIT LA PLUS ANCIENNE MUSIQUE HUMAINE?


Quelle image extraordinaire! Et combien émouvante puisqu'elle date d'au moins 37 300 ans! Pour moi, c'est l'une des oeuvres d'art les plus fortes de l'humanité par tout ce qu'elle affirme et tout ce qu'elle laisse sentir. Cette peinture se trouve sur les murs de la grotte d'El Castillo, dans le nord de l'Espagne. Sa datation a été précisée en juin dernier (2012), dans la revue Science, par l'équipe scientifique pilotée par Alistair Pike, de l'Université de Bristol (Royaume-Uni). Les chercheurs ont employé une nouvelle technique de datation (à l'uranium plutôt qu'au carbone 14 classique), plus précise et performante, notamment pour la datation de matériaux non organiques (comme les pigments minéraux utilisés ici). Dans la même grotte, un autre dessin a été daté d'au moins 40 800 ans: le plus ancien dessin humain découvert à ce jour.

Or, petit détail, à cette époque, les hommes modernes (Homo sapiens) n'étaient pas encore arrivés sur le continent européen! Oups!  C'est donc dire que ces oeuvres d'art ont dû être réalisées par des Hommes de Néandertal. «On ne peut pas l'affirmer, mais il y a une forte probabilité», souligne João Zilhão, de l'université de Barcelone, l'un des auteurs de l'étude. Belle prudence mais, si j'en juge par ce que les scientifiques ont écrit depuis, la «forte possibilité» est désormais une certitude. Quant à moi, n'ayant rien à protéger, je franchis le pas: Néandertal est l'inventeur de l'art en Europe!


Adolescente Néandertale en modélisation inforgraphique:
en auriez-vous vraiment peur?! Si oui: prenez plus souvent
le métro...
Néandertal (c'est ainsi que je le nommerai désormais) a longtemps été représenté comme une sorte d'intermédiaire entre le singe et l'homme, une bête plus d'un être humain. On le dessinait tout poilu, la bouche ouverte, le regard menacant, marchant maladroitement et lourdement en position debout. Et on le considérait, évidemment, comme fruste et peu intelligent. Ces dernières années, tout a changé grâce à des études plus approfondies. En fait, si Néandertal revenait parmi nous, il passerait probablement inaperçu. Oui, il montre quelques différences anatomiques avec Moderne (le nom que je nous donnerai maintenant) - ses os sont plus robustes que les notres, son menton est peu prononcé, sa cage thoracique est en forme de cloche plutôt que cylindrique, etc. -, mais il nous ressemblait beaucoup. Il n'était pas plus poilu que nous. Ses cheveux étaient généralement blonds roux. Et (disons le tout bas), son cerveau était plus volumineux.

[Source de la photo précédente:
http://lesitedelhistoire.blogspot.ca/2010/12/2010-lannee-de-neandertal.html
Voir aussi cette peinture remarquable d'une Néandertal au miroir,
propriété du Musée d'histoire naturelle de Croatie:
http://www.nature.com/scientificamerican/journal/v301/n6/images/scientificamerican1209-12-I2.jpg]


Johann Carl Fulhrott
 Neandertal est le nom d'une petite vallée située sur le territoire des villes d'Erkrath et de Mettmann, entre Düsseldorf et Wuppertal (Allemagne). Incroyable mais vrai, le mot signifie: «vallée de l'homme nouveau». En août 1856, des ouvriers ont découvert des ossements et un fragment de crâne qu'ils remis à Johann Carl Fuhlrott, un instituteur passionné d'histoire naturelle. Ce dernier réalise rapidement l'importance de la découverte: ces ossements anciens correspondent à un homme nouveau, d'une «conformation naturelle jusqu'ici inconnue». Le nom scientifique Homo neanderthalensis est proposé en 1864 par William King, professeur au Queen's College de Galway (Irlande). Anecdote amusante mais révélatrice d'un certain trait d'esprit de Moderne: en 1866, Ernst Haeckel propose plutôt le nom d’Homo stupidus, qui n'est pas retenu en vertu des règles de nomenclature donnant priorité à l'appellation antérieure. Monsieur Haeckel fut néanmoins l'inventeur de l'écologie: il arrive à des gens brillants de se montrer stupidus!

Néandertal est donc un représentant fossile du genre Homo qui a vécu en Europe et en Asie occidentale il y a entre environ 250 000 et 28 000 ans. Wikipédia dit bien les choses: «Durant plus d'un siècle à compter de sa découverte, les hypothèses émises à son sujet ont reflété les préjugés du moment : longtemps considéré comme une sous-espèce au sein de l'espèce Homo sapiens et nommé en conséquence Homo sapiens neanderthalensis, il a été ensuite considéré par la majorité des auteurs comme une espèce indépendante nommée Homo neanderthalensis».
http://fr.wikipedia.org/wiki/N%C3%A9andertal

La beauté de l'affaire est que l'on découvre de plus en plus que Néanderthal pratiquait toutes les activités que l'on croyait propres, il y a peu, à Moderne. Et qu'il les a pratiqué avant lui. Ainsi, alors qu'on le représentait comme un carnivore exclusif, il est désormais établi qu'il mangeait aussi du poisson, des fruits de mer, des fruits, des légumes, des céréales, etc. Qu'il faisait cuire ou bouillir viandes et céréales, car il maîtrisait le feu. Bref, c'était un omnivore, au régime alimentaire varié typique du chasseur-cueilleur. Tout comme Moderne.

On le représentait comme émettant tout au plus des grognements. Or, il est maintenant démontré qu'il possédait tout ce qui est nécessaire pour parler, non seulement sur le plan anatomique mais aussi dans son bagage génétique, incluant les mêmes gènes que Moderne assurant le développement des parties du cerveau liées à la maîtrise du langage articulé. Bref, il pensait et il parlait, il parlait une «vraie» langue.


Néandertal inhumait ses morts. Les premières véritables sépultures humaines connues sont de lui: elles  datent d'environ - 100 000 ans et ont été mises au jour au Proche-Orient. Elles se multipliées ensuite, en France, en Belgique, en Israël, au Kurdistan irakien, en Ouzbékistan, etc. Dans certains cas, le corps a été disposé sous une dalle, et certains indices laissent penser que des fleurs étaient déposées à côté de la personne défunte. On ne sait toutefois pas si Néandertal faisait un rituel sacré, mais on pense qu'à tout le moins il vénérait ses ancêtres.


Il est désormais établi que Néandertal était artiste: il utilisait des pigments de couleur pour dessiner, qu'il transformait coquillages et plumes d'oiseaux pour des usages symboliques ou simplement pour les porter comme bijoux. Néandertal «était donc capable de produire une culture matérielle symbolique en tout point comparable à celles des hommes modernes qui les ont supplantés en Europe il y a 40 000 ans» (Francesco d'Errico. Dossier pour la science, #76, p.53) 

Sur l'Art de Néandertal, voir aussi: http://sjohn30.tripod.com/id2.html


La flûte de Néandertal:
l'objet est fragmentaire, mais
serait néanmoins le plus
vieil instrument de musique
découvert à ce jour.
Alors, pourquoi Néandertal n'aurait-il pas chanté et créé des instruments de musique? En 2008, des chercheurs ont découvert dans une grotte des fragments qu'ils ont rassemblés: l'objet ainsi reconstitué s'est révélé être une flûte. Façonnée dans l'os d'une aile d'une espère de vautour, elle mesure 22 centimètres, comprend 5 trous et un bec. Vieux d'environ 40 000 ans, on a conclu qu'il s'agissait du plus vieil instrument de musique du monde. Du moins pour Moderne. Mais là encore, ce dernier semble bien avoir été devancé par Néandertal! En 1995, Ivan Turk a découvert un os sculpté dans la grotte de Divje Babe, un riche site archéologique néandertalien de Slovénie. Il s’agit d’une grotte de 45 mètres de long et de 15 mètres de large. L'objet a environ 47 000 ans et est fragmentaire. Néanmoins, cet os d'un fémur d'ours est orné de trous, et sa reconstitution par modèle confirme qu'il s'agit d'une flûte qui, à l'origine, devait posséder 5 trous épousant la forme d'une main. L'objet est exposé au Musée national slovène à Ljubljana, et fièrement présenté comme une flûte dont l'authenticité a été prouvée. Évidemment, il y a une polémique autour de cette flûte, parce que l'antériorité de la musique chez Néandertal indispose certaines personnes, on s'en doute! Mais les probabilités pour qu'il s'agisse d'autre chose que d'une flûte sont pratiquement nulles. Cela dit, avant d'en arriver à fabriquer des instruments, l'homme devait déjà avoir une pratique musicale: il devait utiliser sa voix pour chanter. Et de cela, malheureusement, aucune trace ne peut subsister. Alors, nous ne saurons vraisemblablement jamais où et quand la musique humaine est née.
Sur cette flûte, voir aussi:
http://www.greenwych.ca/fl-compl.htm


Couverture de la revue
Dossiers d'Archéologie
#345, mai-juin 2011
 Il semble donc bien que Néanderthal ait inventé la peinture et la musique, de même que le langage, les bijoux, les sépultures, etc., avant nous, longtemps avant nous. Certains se poseront alors la question théologique ou philosophique classique: Néanderthal avait-il une âme? La même question s'est déjà posée pour les femmes, pour les Noirs, etc.: chère humanité! Pour les autistes aussi, puisqu'il a fallu attendre le début des années 2000 pour qu'une étude prouve que nous pensons bel et bien... Pour moi cependant, cette question n'est pas pertinente. Je crois que tout ce qui a vécu vivra, d'une façon ou d'une autre, sur un plan supérieur et en toute conscience. Je crois que l'Univers va vers sa transfiguration. Si je crois qu'il y a des chats au Paradis, et pas que des Hommes, à plus forte raison Néanderthal y sera! De toute façon, je laisse ces choses à Dieu seul. Par ailleurs, comme je n'ai pas de réticence à parler d'art animal (par exemple, le chant des oiseaux), et que je ne vois pas l'art comme exclusif à l'être humain, comme aussi je milite en faveur de la neurodiversité humaine (en tant que personne autiste), je ne vois à plus forte raison aucun problème à ce que Néanderthal ait été un artiste, même selon une perspective purement humain, cela même s'il est d'une autre «espèce» que l'Homo sapiens que nous sommes. Pourquoi d'ailleurs ne l'aurait-il pas été? Les autistes ont forte tendance à accepter les autres comme ils sont, alors pour moi, Néandertal est mon frère, ma soeur.

Cela dit, rien n'indique qu'il était pour autant un «enfant de choeur»: certains chercheurs ont crû identifier des indices laissant penser qu'il pouvait, comme déjà Moderne en ces temps, se livrer à du cannibalisme. Ou probablement plutôt, manger la moelle ou la cervelle de ses défunts pour assurer la survie de leur âme...


Sources de l'image:
http://www.yorku.ca/kdenning/2140tut15Nov.htm
http://lauhic.perso.neuf.fr/Neander01.jpg

Néandertal nous ressemblait beaucoup. Mais il devait pourtant bien être différent aussi, du moins un peu, penser et agir différemment. Il est presque impossible de savoir en quoi au juste. Des indices laissent entrevoir qu'il pratiquait l'égalité hommes-femmes. Que sa population est demeurée relativement petite sur un grand territoire: soit que la mortalité en bas âge était très élevée, soit qu'il avait un appétit sexuel très modéré... Qu'il ne s'est pas rassemblé en de grands villages, préférant plutôt vivre en petits groupes. Cette petite population a pu le désavantager en réduisant les possibilités d'échanges entre ses groupes (par exemple: des échanges de nouvelles techniques); par contre, il n'a jamais surexploité son milieu et pratiquait déjà l'économie durable! Je crois que non seulement Néandertal passerait presque inaperçu physiquement aujourd'hui mais qu'il trouverait sa place dans notre société. Peut-être aimerait-il l'informatique?! Et pourquoi pas? Peut-être aurait-il ressenti, comme les personnes autistes, un certain besoin de solitude, car il n'était visiblement pas du genre grégaire à vivre empilés les uns sur les autres comme les Modernes semblent tant aimer faire...

En Europe, Néandertal a vécu pendant environ 15 000 ans aux côtés de Moderne qui y est arrivé il y a 45 000 ans. Mais il est disparu il y a 28 000 ans. Son déclin progressif épouse parfaitement l'ascension de Moderne. Pourtant, ses derniers habitats étaient ignorés de Moderne. Que s'est-il donc passé? Certains chercheurs ont avancé l'idée qu'il aurait été démuni face à de brusques variations climatiques. Mais, comme on reconnait que Néandertal était non seulement robuste mais mieux adapté à son milieu que Moderne, cette idée laisse songeur. Deux hypothèses principales demeurent: l'amour ou la guerre. L'amour: les petites populations espacées de Néandertal se sont retrouvées entourées de peuplements de Modernes. Des amours se sont développées et, de par sa faible démographie, Néandertal s'est comme dissout dans Moderne. Ou la guerre: même situation d'enclavement, mais cette fois Moderne a exterminé son rival, l'étranger, le différent. Les auteurs adoptent l'une ou l'autre de ces hypothèses selon leur propre visiobn de Moderne. Et pourquoi pas l'amour ET la guerre, une combinaison des deux?


L'APOTHÉOSE DE LA GUERRE
Vasily Vereshchagen (1842-1904)
 Dans le premier livre de la Bible, la Genèse, est à peine ouvert qu'il parle déjà d'un meurtre fratricide impliquant les 2 premiers fils d'Adam: par jalousie, Caïn assassina Abel. Serait-ce un souvenir de ce qui s'est passé entre Néandertal et Moderne? Connaissant les pages noires et sinistres de l'histoire de Moderne, cette possibilité ne peut être exclue. Dans mon propre pays, le Canada, il est su que les colons de Terre-Neuve ont exterminé un peuple autochtone, les Béothuks. Par jeu sadique: on organisait littéralement des parties de chasse au Béothuks et on les tirait au fusil en riant, en tentant d'en abattre davantage que son voisin. Édifiant. Inutile d'ajouter aussi que le respect de l'Autre dans sa différence, même entre Modernes, est un acquis récent et toujours très fragile. Alors, imaginons en ces époques où la vie était tellement rude et où il n'y avait pas de cellulaire pour filmer des exactions... Pourtant, les anciennes peintures de Néandertal comme de Moderne ne montrent jamais de meurtres sinon ceux de la chasse aux animaux. Les plus anciens massacres documentés datent d'environ 14 000 ans (dans le Djebel Sahaba, au Soudan).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre
Bon, ça, c'est pour les gens aux idées noires.

LE PRINTEMPS
Pierre Auguste Cot
(1837-1883)
Mais Néandertal a aussi pu se dissoudre en Moderne, répliquent les gens aux idées roses! Avec tant d'affinités et de ressemblances, avec le fait que Néandertal et Moderne se sont cotoyés pendant quelques millénaires, il est fort à parier qu'il y a eu des échanges entre eux, y compris des échanges amoureux (ou de «fluides corporels», comme dit Woody Allen). J'espère que ce fut vraiment par amour entre personnes, et non pas par des choses déplorables comme des viols de guerre (qui existent encore: on l'a su au Congo notamment). Certains sont répulsés à l'idée d'amours vrais entre les deux et cherchent à prouver que jamais un Moderne n'aurait osé. Est-ce pour lui conserver un privilège d'être humain ? Je rappelle à ces puristes que la libido des Modernes peut aller jusqu'à se trouver d'étranges désirs comme, par exemple, s'adonner à la zoophilie... On a déjà trouvé au Portugal le squelette d'un enfant hybride Néandertal / Moderne. Dans la Genèse déjà évoquée, si Caïn et Abel furent les premiers enfants d'Adam et Ève, d'où est donc venue l'épouse de Caïn? Car, à la lecture, Caïn donne bien l'impression de vivre dans un monde déjà peuplé. Serait-ce un autre souvenir confus d'une rencontre Néandertal - Moderne?

La rencontre d'un spermatozoïde et d'une ovule
En 2010, une équipe de l'Institut Max Planck à Leipzig, sous la direction de Svante Pääbo, a procédé au séquençage d'ADN nucléaire d'ossements de Néandertaliens. Les résultats tendent à prouver qu'il y a effectivement eu un tel métissage en Eurasie. Une étude de l'université de Chicago est allé plus loin en identifiant un gène lié à la croissance du cerveau qui aurait été transmis à Moderne par Néandertal et qui est présent chez 70 % des humains actuels. La revue française Dossier pour la science a consacré son numéro de juillet-septembre 2012 (#76) à «l'homme de Néandertal et l'invention de la culture». Visiblement, l'hybridation ne semble plus faire de doutes. Mais je les ai vu venir de loin: peut-on n'hériter que du bon de Néandertal? Vous l'avez deviné: c'est en page 21: «Ces gènes mutés [hérités de Néanderthal] dans la population actuelle participeraient au développement de maladies [sic] telles que le syndrome de Down, la schizophrénie et l'autisme». Chers Neurotypiques, je vous aime quand même! Quand il est question d'autisme, la tendance reste forte à parler de maladie et de l'attribuer à quelques forces obscures! Je retourne la question: artiste, Néandertal était-il aussi autiste et sujet à des visions? Était-il un mystique?

C'est très bien de réhabiliter Néandertal et d'en donner un portrait plus exact sur le plan scientifique. Mais peut-être qu'à cette recherche s'en greffe une autre, non dite: celle d'imaginer non seulement une «autre humanité» mais une humanité plus heureuse et vivant davantage en harmonie avec la nature. Je connais des gens qui croient que nous serions mieux si nous vivions à l'état de chasseurs-cueilleurs. Permettez-moi d'en doûter un peu... L'âme humaine est infinie et toujours plus ou moins insatisfaite.

SOURCE DES IMAGES: WIKIPÉDIA
SAUF MENTIONS CONTRAIRES