MUSIQUE (Composition et histoire), AUTISME, NATURE VS CULTURE: Bienvenue dans mon monde et mon porte-folio numérique!

lundi 2 mars 2015

PARTITION GRATUITE POUR FLÛTE, VIOLONCELLE ET PIANO: AU JARDIN DE GETHSÉMANI


 Traduction de mon site:
Un outil pour vous
J'ai ajouté la Traduction Google sur mon site: c'est ci-contre à droite. N'utilisez pas Internet Explorer comme navigateur: cela ne fonctionne pas bien. Prenez Firefox, Safari ou un autre navigateur. Évidemment, c'est de la traduction automatique, donc imparfaite, mais c'est un outil étonnant. Profitez-en!
Pour télécharger gratuitement Firefox:

PayPal sur mon site!
CertainEs parmi vous désirez acheter les disques de ma musique. Pour faciliter la chose, il vous est maintenant possible de les acheter sans difficulté en payant via PayPal! Vous trouverez le bouton PayPal sur la page CD / PAYPAL de ce site (voir dans le menu de droite). 
*     *     *  
BABILLARD
Dimanche 22 mars, je serai exposant et participerai à une table ronde publique lors de la journée L’Autisme Diversité humaine de l’organisme Montréal Autism in Motion qui aura lieu à Montréal. Plusieurs activités et conférences seront à l’affiche de cette journée. Pour inscription et informations: http://www.mtlautisminmotion.com/2015-conference-and-exhibit/
Jeudi 2 avril, je participerai à une table ronde sur l’autisme à l’émission PM animée par Patrick Masbourian, sur ICI Radio-Canada Première (FM 95,1). La table ronde aura lieu vers 14h15. Les autres panélistes seront l’écrivaine Kim Thuy et le Docteur Laurent Mottron. Pour les fréquences de la station:
http://ici.radio-canada.ca/premiere/frequences
Je donne la conférence «Êtes-vous chat humain?» le 2 Avril
Jeudi 2 avril aussi, je donnerai la conférence «Êtes-vous Chat humain?» pour Autisme Montérégie. Ce sera à 19h, dans la Salle Lassonde du Cégep Édouard-Montpetit à Longueuil. Cette conférence ludique est donnée sous la forme d’un jeu questionnaire interactif. Mais le jeu permet aux participants de voir l’autisme autrement et, peut-être, de mieux se connaître et, qui sait?, réaliser qu’on est soi-même un Chat humain, c’est-à-dire une personne autiste! Pour infos: http://www.autismemonteregie.org/l-organisme/mission/
*     *     *  

Au jardin de Gethsémani
Pour flûte, violoncelle et piano électrique, opus 3
Partition gratuite en PDF

Le jardin de Gethsémani, à Jérusalem. C'est là que des
soldats ont arrêté Jésus la veille de sa Passion, c'est-à-dire
de son procès (bidon), de sa mise à la torture, de sa crucifixion,
de sa mort et de sa Résurrection.
Pour les Catholiques, ce mois de Mars est marqué par le Carême, un temps de pénitence et d'intériorité préparant les grands Offices de la Semaine sainte qui culmineront avec Pâques, la fête de la Résurrection du Christ, qui aura lieu le 5 Avril. Alors ce mois-ci, je vous offre gratuitement la partition et le matériel d'exécution d'une pièce de ma «première période» (avant Paysage, opus 10) qui se prête bien à cette période - mais vous n'avez pas à avoir la Foi ou à être Chrétien pour en apprécier, oui, la beauté: Au jardin de Gethsémani. J'ai une affection particulière pour cette pièce, son atmosphère, sa sonorité qui marie flûte et violoncelle avec le timbre cristallin du piano électrique. Bon, vous lirez plus loin qu'Au jardin de Gethsémani est habituellement jouée avec un piano acoustique, mais je n'arrive pas à cerner la raison des réticences faisant renoncer au timbre unique du piano électrique.Sa durée est d'environ 15 à 16 minutes, et elle n'est pas très difficile sur le plan technique.

Pour la partition complète à l'usage du pianiste:
https://www.dropbox.com/s/xo10x05j3t1y9jo/Au%20jardin%20SCORE.pdf?dl=0
Pour la partie de flûte:
https://www.dropbox.com/s/txkdxm5h076lj47/Au%20jardin.%20%20FLUTE.pdf?dl=0
Pour la partie de violoncelle:
 https://www.dropbox.com/s/ndbztwj1uywilvk/Au%20jardin.%20VIOLONCELLE.pdf?dl=0
Pour écouter l'oeuvre:
https://www.youtube.com/watch?v=ebLaz9yTc6c

Feuillet de la première version de l'oeuvre, alors
qu'elle n'était destinée qu'à la flûte et au violoncelle.
Des annotations y figurent en vue de la version finale.
(c) Antoine Ouellette 1982 / 88
Il me fait plaisir de vous offrir cette partition en PDF. Mais n'oubliez tout de même pas que cette pièce est: (C) Antoine Ouellette. Si elle est jouée en concert public payant, elle doit faire l'objet d'une déclaration SOCAN (SODRAC si elle est enregistrée). Si vous désirez une impression de calibre professionnel de la partition, je vous invite à contacter le Centre de musique canadienne à Montréal: 416, rue McGill, Montréal, QC, H2Y 2G1
T: +1 514-866-3477 / F: +1 514-866-0456 /  
quebec@centremusique.ca


Je relance une invitation. Au fil du temps, je vous ai offert gratuitement la partition de quelques-unes de mes pièces. Vous avez été nombreux et nombreuses à en profiter, et j'en suis très heureux. Je n'aurais pas d'objection à vous en proposer d'autres. Je précise que j'ai pu offrir les quatre mentionnées précédemment parce que j'ai reçu un montant d'argent pour le faire. Cet argent a servi à éditer les partitions selon des standards professionnels, et à me dédommager pour le manque à gagner. Alors, si vous voulez être «mécène» pour cette cause, je vous invite à me contacter, de même si vous désirez la partition de telle pièce en particulier.

Mon icône, oeuvre de Rosette Mociornitza,
une iconographe d'origine roumaine
vivant au Québec.
Je raconte les circonstances de la composition d'Au jardin de Gethsémani dans ce passage de Musique autiste: «Ma sœur Catherine jouait de la flûte traversière. De septembre 1979 à juin 1983, nous avons formé un duo et joué aux messes du dimanche à notre paroisse Saint-Joseph-de-Bordeaux. Notre répertoire était constitué de musique de l’époque baroque, d’un peu de style classique et du XXe siècle. Pour varier le menu, j’ai composé quelques pièces, dont une série pour les dimanches du Carême et la Semaine Sainte. En mai 1982, je réunirai quelques-unes de ces pièces en un tout continu intitulé Au jardin de Gethsémani, mon opus 3. En 1988, je réviserai la partition sous sa forme définitive avec l’ajout d’un troisième instrument : le piano électrique, qui entoure la flûte et le violoncelle d’un halo harmonique immatériel». Le rôle du piano électrique est essentiellement de donner à la musique une lumière venue de son intérieur. C'est un peu ce que l'on retrouve dans les icônes de l'Orient chrétien: les multiples couches de peinture, l'utilisation de feuilles d'or et d'autres métaux font que l'image irradie une lumière qui vient d'elle-même. J'ai confié quelques brefs solos au piano électrique mais, le plus souvent et conformément au rôle que je voulais lui confier quant au timbre de l'oeuvre, il double flûte et violoncelle. En passant, une pièce de musique peut mettre du temps à parvenir à sa forme définitive: autour de huit ans pour celle-ci.

Rosette Mociornitza
Dans le mot d'introduction de la partition, j'ai écrit ceci: «Au jardin de Gethsémani évoque le mystère de ce temps d'attente menant à Pâques, la grande fête de la Résurrection. C'est une méditation instrumentale dans la filiation des Leçons des Ténèbres de l'époque baroque: la flûte et le violoncelle tiennent lieu des voix solistes, soutenus par le piano électrique faisant office de continuo».
Le piano électrique Fender Rhodes (Wikipédia)
Puis dans ma naïveté coutumière, j'ai ajouté cette note: «Le compositeur prie les interprètes de s'en tenir effectivement au piano électrique (de type Fender Rhodes ou un clavier électronique de qualité pouvant rendre ce timbre), cela surtout pour les exécutions en concert. Ces instruments sont facilement disponibles aujourd'hui, et cette couleur particulière fait partie intégrante de l'oeuvre. En cas de non-disponibilité et pour des exécutions en privé, il est possible d'utiliser un piano acoustique». «Ah ah ah! Causes toujours mon pote!» Vous devinez que la pièce est presque toujours jouée avec piano acoustique. Je sais que des pianistes ont catégoriquement refusé de jouer sur piano électrique: «Il n'est pas question que je touche à ça
Esquisses pour la version finale d'Au jardin de Gethsémani.
Elles correspondent à la page 2 de la partition.
(C) Antoine Ouellette 1982 / 88
Retour dans Musique autiste: «Alors, Au jardin de Gethsémani est à la fois ma pièce la plus jouée (jusqu’en Hollande et au Mexique) et la plus discutée. Par exemple, lors de sa création en concert à l’École Rudolf-Steiner, on m’a averti que, selon la philosophie de l’école, les jeunes ne doivent être exposés qu’à des choses naturelles. En conséquence, on refusa le piano électrique sous prétexte que «les enfants pourraient être perturbés par ses résonances artificielles»! Nous avons donc utilisé un piano acoustique. [Des petits comiques m'ont catalogué comme un «compositeur traditionaliste» (sans m'avoir écouté, mais c'est une autre question) et les voilà qui lèvent le nez sur un choix trop moderne pour eux que je fais!] Bien sûr, je comprends que le piano électrique n’est pas un instrument de musique classique. Mais le violon lui-même ne l’a pas été avant l’époque baroque. Et au fait, qu’est-ce qu’un instrument de musique classique sinon tout instrument qu’un compositeur décide d’utiliser dans ses oeuvres de façon pertinente? George Gershwin n’a-t-il pas demandé des klaxons d’automobiles dans An American in Paris?!» Je ne comprends donc pas cette réticence et elle est dommage puisqu'une partie de la magie sonore de la pièce est perdue...


Le véritable piano électrique est un très bel instrument dont j’adore le timbre. Inventé par Harold Rhodes (1910-2000), il a joui d'une grande popularité au cours des 1970, dans la musique populaire, le rock, le jazz et la Soul. Après une période de désintérêt, des musiciens sont revenus vers lui après 1990, mais aucun en musique classique à ma connaissance... sauf moi!
L'intérieur du piano électrique Fender Rhodes (Wikipédia)
À l’intérieur de lui, on trouve des marteaux, comme dans le piano acoustique, qui frappent non des cordes mais de petites lamelles métalliques accordées. L’électricité est utilisée essentiellement pour amplifier le son ainsi produit. Ce n’est pas plus méchant que cela! L'instrument possède une grande habileté pour rendre les phrasés, les attaques, les dynamiques. On peut lui joindre une pédale pour soutenir les résonances des notes (ce qui est demandé pour Au jardin de Gethsémani). Sa sonorité est plus subtile et diaphane que celle d'un instrument concurrent qui, autrement, lui ressemble beaucoup: le piano électrique Wurlitzer, réputé pour ses basses plus incisives.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rhodes_%28piano%29
Vous connaissez la «suite dans les idées» des personnes autistes : lorsque je composerai L’Amour de Joseph et Marie – Oratorio pour le Troisième millénaire du Christianisme, j’utiliserai à nouveau un piano électrique, cette fois intégré dans l’orchestre symphonique. Doté d’une partie très substantielle, il diamante les timbres des autres instruments, et il a droit à de véritables solos. Curieusement, lorsque l’Oratorio sera joué, personne n’émettra la moindre réserve à ce sujet.Allons chercher à comprendre...


La Passion du Christ, par Théophane le Crétois (Wikipédia)
Les petits caprices ne s'arrêtent pas là face Au jardin de Gethsémani, que non. Par exemple, «lorsque la pièce sera donnée dans le cadre de la Quinzaine du Violoncelle des Productions Traquen’Art, un responsable a émis des réserves quant au titre : «Au jardin de Gethsémani… C’est religieux, ça… Des gens pourraient se sentir blessés. Il faudrait changer le titre». Commentaire étonnant : change-t-on les titres des œuvres religieuses de Bach ou de Mozart? Mon étonnement s’est multiplié lorsque j’ai appris par hasard que ce monsieur était lui-même un laïc engagé dans l’Église! Il quittera Traquen’Art peu après et il ne sera plus question de changer le titre de ma pièce. Aurait-on un problème avec le religieux au Québec?» Que oui!

L’œuvre s’ouvre par un solo de violoncelle dans le registre grave. Quelques mesures plus loin, la flûte reprend cette mélodie par-dessus les arabesques du violoncelle :
Premières mesures d'Au jardin de Gethsémani. (C) 1982 / 88 Antoine Ouellette
Peu après, le piano électrique fait son apparition. Son timbre cristallin, magique comme venu d’ailleurs, semble provoquer des mutations chez ses deux partenaires : la flûte fait onduler ses notes prolongées comme en un écho, avec les sons flautendo et sul ponticello du violoncelle :
Deuxième page d'Au jardin de Gethsémani. (c) 1982 / 88 Antoine Ouellette
 La musique alterne de brefs ariosos, comme celui-ci de la flûte accompagnée par le violoncelle en cordes pincées (pizzicato) doublé par les résonances du piano électrique :
Passage en «arioso» d'Au jardin de Gethsémani. (c) 1982 / 88 Antoine Ouellette
 … de brefs ariosos donc alternés avec des récitatifs, comme celui-ci de la flûte, scandé par des accords de cordes pincées du violoncelle :
Récitatif de la flûte, extrait d'Au jardin de Gethsémani. (c) 1982 / 88 Antoine Ouellette
 ... ou encore celui-ci du violoncelle:
Récitatif du violoncelle, extrait d'Au jardin de Gethsémani. (c) 1982 / 88 Antoine Ouellette

Deux bémols (si et mi) sont maintenus à l’armure tout au long de l’œuvre. Elle serait donc en sol mineur. Mais la musique que j’ai composée durant cette période de ma vie est en «tonalité aérienne», c’est-à-dire que la tonalité est vagabonde, peu affirmée. Dans Au jardin de Gethsémani, quelques passages sont en fait atonaux, sans tonalité. Mais là encore, cette atonalité est aérienne, sans lourdeur, voire même sans tension harmonique. Un des passages que j’aime le plus, et qui est atonal de cette manière, se présente comme une berceuse, toute douce et tendre, en contrepoint à deux voix (flûte et violoncelle) doublées par le piano électrique qui tient les résonances :
Extrait de la «Berceuse» atonale d'Au jardin de Gethsémani. (c) 1982 / 88 Antoine Ouellette
Un curieux sol mineur, surtout que l’œuvre se termine sur ré majeur avec des sonorités irréelles (sul ponticelli et harmoniques pincées du violoncelle, son roulé, flatterzung, de la flûte, résonances tenues du piano électrique) : la musique passe de ce monde à un autre, immatériel, spirituel. Celui de la vie des ressuscités.
Dernières mesures d'Au jardin de Gethsémani. (c) 1982 / 88 Antoine Ouellette
Mon chapelet de Jésus. Ce n'est pas le chapelet occidental: c'est un chapelet
utilisé de longue date en Orient chrétien pour la méditation hésychaste.
Cette méditation très ancienne (oui, il existe de la méditation chrétienne!)
consiste en la répétition d'une brève invocation au rythme de la
respiration. Mon chapelet comprend 50 noeuds, et il existe des modèles
à 33 ou 100 noeuds.
Photo par Lucila Guerrero.
SOURCE DES PHOTOS: WIKIPÉDIA ET COLLECTION PERSONNELLE