MUSIQUE (Composition et histoire), AUTISME, NATURE VS CULTURE: Bienvenue dans mon monde et mon porte-folio numérique!



vendredi 2 juillet 2021

CULTURE PARTAGÉE: JE SUIS PARRAIN!

Des mots d'été 2021

Comme à chaque été, je vous propose un article plus court pour les mois de juillet et d'août. Celui-ci me donne l'occasion de vous partager une belle nouvelle que j'ai reçue!

Culture partagée : je suis parrain!

En mars dernier, j’ai eu une jolie surprise. L’association Culture partagée en pays de Rance m’a proposé d’être son parrain. J’ai été très touché par cette demande que j’ai aussitôt acceptée. À l’automne 2019, j’avais passé un séjour de rêve en Bretagne pour participer à la toute première édition des Rencontres de Culture partagée. Après coup, j’avais écrit cet article qui raconte ces journées inoubliables :
La philosophie de Culture partagée peut être résumée ainsi : «Vivre ensemble la culture comme bien commun, au-delà des différences de toute sortes, expérimenter dès l'enfance la différence comme richesse, comme occasion d'être reconnu dans sa singularité».
 
Photo par Chloëe Bichet
«La première édition, autour de Oiseaux, musique et plantes, nous avait ouverts au «bonheur d'être soi», comme le disait Antoine Ouellette dans le concert-conférence d'ouverture des Rencontres 2019, et les artistes (amateurs et professionnels, tous âges associés) en avaient témoigné dans leurs œuvres».
«Cette année [2021] avec le thème Textes et textiles, la notion de patchwork comme mise en commun de fragments, nous sert de fil conducteur à la visualisation de l'idée de «faire œuvre» en assemblant dans un moment / espace commun des singularités irréductibles».
«Cette fois, c'est Kesso, jeune artiste montréalaise, qui nous avait offert la superbe affiche des rencontres 2019, qui nous invite à parcourir «l'écriture textile». Elle nous proposera patchworks, «courte-pointe collaborative», illustrations brodées d'albums pour enfants.
Auprès de ses œuvres, dans une exposition à la bibliothèque de Dinan à l'automne 2021, des textes issus du travail de collégiens dinannais, des productions en atelier de calligraphie dans le même collège, des textes offerts par des auteurs dinannais ou non, des vêtements birmans, des poupées textiles d'Amérique du Sud, témoigneront de la richesse de la diversité»

À la suite de leur visite, les gens seront invités à envoyer leurs propres créations à l’association, en prévision d’une deuxième exposition qui aura lieu au printemps 2022.

L’association espère pouvoir tenir la deuxième édition de ses Rencontres en 2022. J’espère que le contexte sanitaire le permettra – mais il y a de l’espoir!

Je vous partage le texte que Chloëe Bichet m’a fait parvenir en juin dernier. Chloëe est membre du bureau de Culture partagée. Elle est aussi artiste-photographe et bien d’autres choses encore! Je la remercie pour son texte et pour sa permission de publier ses photos dans le présent article.

 

Petite approche de la vocation de notre association Cultures Partagées en Pays de Rance.

Photo par Chloëe Bichet
Cultures Partagées… Un programme? Non, un état d’esprit, une inspiration, une respiration vers l’autre, une aspiration à la découverte de ce qui nous entoure. La Culture n’existe selon moi, qu’au travers des rencontres de toutes les cultures. Comment se construire en tant qu’être humain sans se confronter à l’autre (mais non s’affronter avec l’autre) sans échanger avec l’autre (mais non se comparer dans une attitude compétitrice?) De nos émulsions culturelles peuvent jaillirent pour l’avenir des émulations de respect et de bienveillance entre les peuples.

Comment les différentes cultures humaines pourraient-elles évoluer, s’enrichir, s’étoffer et continuer d’enthousiasmer les générations, présentes comme futures, si elles tendent à céder à la sclérose de l’autarcie? Les mots semblent abruptes, certes. Je m’exprime avec ma franchise et ma spontanéité, sans fard ni flagornerie, juste mon désir d’aller au-devant du monde qui m’entoure. Et pour moi, femme autiste Asperger, la Culture et LES cultures dans leurs diversités et leurs pluridisciplinarités restent mon chemin le plus rassurant et le plus attrayant pour oser m’ouvrir au monde extérieur.

Rose et rosée. Par Chloëe Bichet
 Abordée comme un langage universel et dénué de frontière, la Culture m’apparaît comme un passeport altruiste et une promesse de réconciliation intemporels. Les cultures lorsque sont  partagées avec générosité et écoute, résonnent comme un doux mantra, une invocation à la fraternité, une ode à l’adoucissement des âmes et des consciences.

La Culture de l’Humanité se décline comme une gamme de musique, un orchestre dans lequel interviennent autant de cultures que de peuples. Ensemble réunies sur la même partition et la même portée, nos cultures s’entrecroisent et vibrent à l’unisson comme des instruments tous différents mais qui forment ensemble une formidable symphonie. Et le chef d’orchestre de cet ensemble universel des cultures humaines, n’est-ce pas le Partage?

 
Avec mes mots parfois abscons, parfois trop abrupts, ainsi espère-je apporter quelques bribes de ma perception de la vocation de notre association Cultures Partagées : une rencontre de chacun avec ses passions et ses modes d’expression, dans la tolérance, la simplicité et le non-jugement.

Chloëe BICHET.

Artiste photographe.

chloee.bichet22@orange.fr

*         *          *

Précieux oiseaux

Il y a quelques semaines, j'accordais une entrevue sur les chants d'oiseaux à Mélissa Guillemette, journaliste pour la revue Québec Science. Je suis l'un des intervenants cités dans cet article très intéressant. L'article est maintenant disponible dans le nouveau numéro papier de Québec Science, de même que sur le site de la revue. Vous pouvez en lire le début ici - le reste est pour les abonnés:

Sur ce, je vous souhaite un très bel été!